Contrairement à ce que l’on pense, les étiquettes sur les vêtements et les chaussures ont une signification importante. Bien plus qu’un simple accessoire, elles permettent aux entreprises de marquer leurs produits et de booster l’image de marque. Pour les consommateurs, c’est une marque de qualité et de fiabilité de tout vêtement.

Qu’est-ce qu’une étiquette de vêtement ?

Lorsqu’on achète un vêtement, des chaussures ou des tissus d’ameublement, on a souvent tendance à ignorer l’étiquette. Pourtant, les informations qui y figurent sont réellement importantes, principalement pour les consommateurs. L’étiquette est le bout de tissu fixé sur le bord arrière de tout vêtement. Loin d’être insignifiante, elle renferme des mentions obligatoires, telles que la désignation de la taille et le pourcentage de fibre utilisé pour la confection. La présence d’une étiquette sur les produits textiles est obligatoire, si l’on tient compte du règlement n°1007/2011/CE. Ce dernier stipule que le marquage doit être réalisé conformément au texte communautaire applicable dans tous les États membres.

Selon la loi, les étiquettes de vêtements doivent impérativement être visibles, lisibles et fixées sur chaque produit. Pour le cas des vêtements, elles doivent mentionner l’indication de l’origine géographique de ceux-ci (made in) et l’indication de la composition. Bien qu’elles soient facultatives, les étiquettes d’entretien sont également à fixer sur les accessoires textiles. Comme leur nom l’indique, elles contiennent toutes les indications nécessaires à l’entretien de chaque produit. Il s’agit notamment des consignes sur le mode de lavage, de nettoyage, de repassage et de séchage. Ces informations sont réellement utiles dans la mesure où elles évitent à tout professionnel d’être poursuivi en cas d’incident ou de non-respect des consignes.

Importance des étiquettes sur les vêtements

Pour toute enseigne qui souhaite créer sa propre ligne de vêtements, il est vivement recommandé d’apposer une étiquette sur les produits à vendre, afin de déposer sa marque. Les étiquettes sont, en effet, une sorte de carte d’identité pour les vêtements. En plus de contenir la désignation de la taille, l’indication de la composition et le mode d’entretien, elles mentionnent également le nom de la société de fabrication. Support de créativité par excellence, le marquage est un excellent moyen de faire connaître les produits de l’entreprise. Fabriqué avec soin, il constitue un gage de qualité pour les consommateurs. C’est donc l’étiquette qui va inciter les clients à acheter les vêtements, étant donné que la plupart d’entre eux se fient à la célébrité de la marque pour évaluer la qualité des produits. Pour proposer une marque de vêtements de luxe et de qualité, tout entrepreneur doit choisir une étiquette vêtement coton. Fabriquée à partir d’une fibre végétale naturelle, cette matière a l’avantage d’être souple et agréable au toucher. Le principal point fort des étiquettes en coton, c’est qu’elles ne provoquent aucune gêne ou irritation de la peau, contrairement aux matières synthétiques. Le coton biologique est donc la matière la plus adaptée pour fabriquer une étiquette. Pour ceux qui ont un budget limité, il existe de même d’autres types d’étiquettes dédiés aux vêtements. Il s’agit notamment des étiquettes imprimées et thermocollantes, que l’on fixe par repassage